Français English

Niger

Nom du projet

Programme de développement de l'agriculture familiale (ProDAF)

Agences d'exécution

FIDA

Objective

Renforcer l'agriculture familiale durable et l'adaptation au changement climatique, et améliorer l'accès au marché pour les fermes familiales.

Contact

Abdoullaye Soumaïla

abdoullaye.soumaila@prodaf.net

Marou Bodo

bodo.marou@prodaf.net

Harouna Traoré

traore.harouna@prodaf.net

Project Targets


218.910 ha


de terres faisant l'objet d'une gestion intégrée et durable

346.302 TmCO2e


d'émissions de GES évitées ou réduites

190.000


foyers bénéficiaires

Motif

Approche

Impact

Parties prenantes

Les régions de Tahoua, Maradi et Zinder au Niger sont les régions agricoles les plus productives du pays ; cependant, elles sont les plus touchées par l'érosion éolienne et hydrique. Cela entraîne l'envasement des bassins versants, la déforestation et la baisse du niveau des eaux souterrains. Ces facteurs ont un impact négatif sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle nationale. La variabilité et le changement climatiques exacerbent ces problèmes, en particulier pour les petits exploitants agricoles vulnérables et les groupes d’agricultures familiales.

Le projet RFS Niger vise à combattre les principaux facteurs de dégradation de l'environnement par la promotion d'une approche holistique et intégrée pour améliorer la productivité des systèmes agricoles. 

Le projet est mis en œuvre à travers deux composantes interdépendantes :    

  1. La promotion d'une agriculture familiale durable pour permettre aux producteurs ruraux, y compris les femmes et les jeunes, de diversifier leur production, d'augmenter leurs rendements et de renforcer leurs capacités d'adaptation aux chocs externes, notamment ceux liés au climat. 
  2. L'amélioration de l'accès aux marchés pour aider les agriculteurs à commercialiser efficacement tout excédent de production sur les marchés de demi-gros. Ces marchés approvisionnent les centres nationaux de consommation et les marchés transfrontaliers. 

Les interventions sont soutenues par le renforcement des capacités institutionnelles, tant au niveau national avec l'initiative "nigérien pour l'alimentation des nigériens" (i3N) qu'au niveau local avec les processus de planification locale.      

Le projet vise à atteindre les objectifs suivants :

Promotion de l'agriculture familiale durable pour permettre aux producteurs ruraux de diversifier leur production, d'augmenter leurs rendements et de renforcer leurs capacités d'adaptation aux chocs externes.

  • Mettre en place un système de conservation des sols et des eaux et de gestion des terres pastorales sur 20.500 ha.
  • Mettre en place une infrastructure de mobilisation de l'eau sur 10.000 ha et du matériel et des infrastructures d'irrigation sur 7.500 ha.
  • Mettre en place une régénération naturelle assistée, des variétés de semences améliorées et une culture attelée sur 190.000 ha.

Meilleur accès aux marchés pour aider les agriculteurs à commercialiser efficacement tout excédent de production sur les marchés de demi-gros

  • Construire 9 marchés de gros et 18 installations de collecte des récoltes.
  • Construire et réhabiliter 850 km de routes rurales reliant les zones de production aux centres de collecte et aux marchés de gros.    
  • Soutenir les corridors de transport régionaux et le commerce transfrontalier (grâce, par exemple, au Réseau ouest-africain des céréaliers).  

L'organisme chef de file du projet RFS Niger au niveau national est le ministère de l'agriculture et de l'élevage, qui travaille en étroite collaboration avec le Haut-Commissariat pour l'Initiative nigérienne pour l'alimentation des nigériens (HCi3N). Les principaux acteurs du projet sont la Direction régionale de l'environnement, les associations d'usagers de l'eau, les autorités locales (communes), les services régionaux et départementaux des eaux, les prestataires de services spécialisés et les chambres régionales d'agriculture.

Le programme fait également appel aux institutions de recherche et aux centres d'excellence locaux pour l'expertise en matière de pratiques agricoles et de matériel végétal innovant. Il s'agit notamment de l'Institut national de recherche agricole du Niger et du Centre international de recherche sur les tropiques semi-arides (ICRISAT). Le Centre régional AGRHYMET est impliqué dans l'observation et la gestion des risques climatiques.

Project Activities

Each RFS country project conducts activities that fall under common thematic areas within the programme. Explore each project theme relevant to the RFS Niger country project below to see which activities are being implemented under each theme.

Ressources utiles

Notre bibliothèque en constante expansion abonde en rapports, études de cas, fichiers multimédia et outils et directives. Toutes nos ressources liées au projet Niger RFS sont accessibles et offrent un meilleur aperçu de notre programme d'activités.