Français English

Suivi et évaluation

Le processus de Suivi & d’Évaluation (S&E) du RFS consiste à faire le suivi de l'impact des projets nationaux, du Centre Régional et du programme dans son ensemble. Au niveau des programmatiques, le RFS suit les progrès réalisés en matière des Avantages Environnementaux Mondiaux (AEM), des objectifs environnementaux et biophysiques, et des indicateurs de sécurité alimentaire et de la résilience des ménages. Les données de S&E sont utilisées pour évaluer régulièrement les progrès et permettre une prise de décision éclairée dans le cadre des projets nationaux.

Pourquoi le Suivi & l’Évaluation sont-ils nécessaires dans les projets nationaux du programme RFS ?

Pourquoi le Suivi & l’Évaluation sont-ils essentiels à la mise place de systèmes alimentaires résilients?

Comment les pays du RFS mettent-ils en œuvre les activités relatives au Suivi & Évaluation ?

Lorsque des ressources sont allouées à des projets et des programmes de développement dans les secteurs de l'agriculture, des ressources naturelles et de l'environnement, il est essentiel de savoir si le projet ou le programme a atteint les résultats escomptés et les bénéficiaires ciblés. Les systèmes de S&E aident les projets nationaux du RFS, et le programme en tant que tel, à suivre les progrès et les performances par rapport aux indicateurs liés aux revenus des ménages, à la gestion des ressources naturelles, à l'atténuation du changement climatique, à la biodiversité et à la sécurité alimentaire. 

Les systèmes de S&E sont souvent mis à mal par une mauvaise conception et mise en œuvre découlant d'un certain nombre de difficultés. Une absence de données de base fiables recueillies au tout début du cycle des projets, limite souvent les projets et les programmes dans l’évaluation précise de leur impact. Même les systèmes de S&E bien conçus souffrent d’une mauvaise mise en œuvre souvent due à un manque de capacité, de ressources ou de technologie pour satisfaire des exigences trop ambitieuses en matière de collecte et d'analyse de données. Le manque d'intégration des systèmes S&E dans la gestion quotidienne des programmes et dans les processus plus larges d'élaboration des politiques et de prise de décision a souvent pour conséquence que les systèmes de S&E ne fonctionnent pas comme des outils efficaces d'aide à la prise de décision ou ne s'adaptent pas à des contextes changeants. 

Des systèmes de suivi et d'évaluation bien conçus et bien exécutés peuvent conduire à un apprentissage et une adaptation efficaces des programmatiques. En tant que l'un des trois Approches Pilotes Intégrées (API) du FEM, le RFS développe et applique des approches novatrices pour mettre en œuvre des processus de S&E, intégrer des données et présenter des progrès précis au sein d'un grand projet intégré. Les activités de suivi et d'évaluation en cours aident les équipes du RFS à concevoir et adapter régulièrement les activités du projet pour obtenir l'impact souhaité. Le système de S&E du RFS devrait évoluer au fur et à mesure que le programme évolue, en s'adaptant aux défis qui se présentent et en capitalisant sur les nouvelles opportunités afin d’améliorer les performances des projets et des programmes.

Dans l’optique de développer un système adaptable et efficace qui reflète les besoins de tous les secteurs concernés, le RFS a encouragé l'utilisation de processus multipartites pour développer des systèmes de suivi et d'évaluation de tous les projets et des programmes nationaux. L'inclusion des parties prenantes de tous les secteurs concernés dans le développement des systèmes de S&E garantit également que les données de S&E seront intégrées dans les processus de prise de décision et d'élaboration des politiques des ministères de l'agriculture, de l'environnement et des ressources naturelles, même après l'achèvement du projet. Ce qui permet de s’assurer aussi que la durabilité des résultats du suivi et de l'évaluation, du développement des capacités dans le domaine de la collecte et de l'analyse des données, ainsi que de l’utilisation d'outils de suivi novateurs, a été un élément essentiel de chaque projet du RFS.

Le Centre Régional est chargé d'établir un cadre de suivi et d'évaluation de tout le programme permettant de suivre les avantages environnementaux mondiaux et les autres résultats du programme.  Le Centre Régionale a également joué un rôle essentiel dans l’introduction d'outils et de solutions novateurs de suivi aux équipes nationales et dans le renforcement des capacités des institutions nationales dans l’utilisation des outils et méthodologies appropriés pour le suivi et l’évaluation de leurs propres projets.  

En Éthiopie, l'équipe nationale du RFS a développé et utilise actuellement un système de gestion de l'information en ligne pour le suivi à différentes échelles des services écosystémiques et des avantages environnementaux mondiaux. Au Kenya et à Eswatini, les équipes de projets nationaux utilisent l'Outil d'Évaluation Multidimensionnelle de la Pauvreté (MPAT) du FIDA pour réaliser des enquêtes de référence auprès des ménages sur le bien-être humain et les pratiques d'utilisation de l'eau et des terres sur les sites des projets. Au Nigeria, l'initiative Conservation International’s Vital Signs a formé des agents locaux de suivi et d'évaluation à l'utilisation d'outils de suivi des paysages pour évaluer les sites de projets et analyser les données géospatiales.

Explorez les Projets Nationaux du RFS pour davantage d’illustrations sur la mise en œuvre des activités relatives au Suivi & Évaluation dans les pays du RFS.

Témoignages sur le terrain

Explorez nos histoires de terrain pour en savoir plus sur comment les équipes de projets nationaux du RFS mettent en œuvre les activités relatives au thème programmatique du Suivi & Évaluation.

Ressources utiles

Nous disposons d'une bibliothèque croissante de rapports, de dossiers, d'études de cas, de médias, d'outils et de lignes directrices. Explorez toutes les ressources sur le Suivi & Évaluation pour avoir un meilleur aperçu des activités de notre programme.

  • Outcome Mapping as a Monitoring and Evaluation tool in Resilient Food Systems Programme in Uganda and Nigeria

    30 mai 2023

    A dissertation submitted by Anusha Lamsal in partial fulfilment of the requirements for the degree of Master of Science (MSc) in Sustainable Tropical Forestry (SUTROFOR), Bangor University & University of Copenhagen.

    ABSTRACT:

    The Resilient Food Systems (RFS) programme aims to respond to chronic food insecurity and targets in fostering sustainability and resilience among smallholder farmers in 12 sub-Saharan African (SSA) countries. This research investigated the potential for OM methodology in the RFS project in the Karamoja subregion of Uganda and northern Nigeria. This qualitative study offered OM training sessions that trained the participants from both countries to identify project vision, mission, boundary partners, outcome challenges, progress markers, strategy maps, and organizational practices. The participants used OM methodology to track the behavioural change in the boundary partners involved in the RFS projects. Participants from both countries identified 4-5 important RFS project boundary partners that need behavioural changes and defined outcome challenges, progress markers and strategy maps for each of them. RFS Uganda identified Local Farming Communities (Smallholder farmers, women, and youth) who were also the ultimate beneficiaries, National Steering Committee, Local Government, Media, and the Implementing Partners as the most important BPs. Similarly, Smallholder farmers (women and youth), the Federal Ministry of Agriculture, ADPs of all 7 states, Private sectors, and Media were identified as the most important BPs by RFS Nigeria. This study concludes that OM methodology can be implemented to track behavioural changes in Boundary Partners involved in RFS projects. To incorporate tracking of behavioural change into the project monitoring and evaluation plan, it is important to configure and adjust OM methodology to the country’s specific contexts and phases of RFS projects. When continued in other RFS countries, it should incorporate gendered perspectives in every OM stage possible. 

    The data obtained during this thesis was mainly used to write this MSc dissertation. It was also used to contribute to a project report and research paper informing Uganda, Nigeria, and other RFS countries about project scaling and policy influence using OM as a method for Monitoring and Evaluation (M&E). This research contributes to the overall SSA Food Security and Sustainability Goals of the RFS as well as one of the objectives of ICRAF to address the Sustainable Development Goals (SDG) 2 aimed at ending poverty, achieving food security and improved nutrition and encouraging sustainable agriculture.  

    Plus d'infos

    Resilient Food Systems Desktop Review: Towards a harmonised indicator set and evaluation methodology

    30 mai 2023

    In the RFS programme, each country project collected its own set of resilience indicators. At a minimum, countries had to collect socio-economic and environmental data, however, the latter was the responsibility of Conservation International, which entails Global Environmental Benefits (GEB). The data collected at the country level were divided into household data, farm agriculture data, administrative/community groups management and market information. This Desktop Review provides a closing review of country project indicators.

    Plus d'infos

    Resilient Food Systems Final Project Report: Report Towards a harmonised indicator set and evaluation methodology

    30 mai 2023

    This Final Report from Conservation International aimed at contextualising food systems resilience in Africa, looking at the whole concept of resilience to food security in Africa, by looking at RFS country project definitions of a resilient food system. This was conducted over the RFS programme with the aim of creating a unified definition of a resilient food system, the indicators and tools used per project, and the country data collected.

    Plus d'infos